“ On roulait côte à côte sur l’autoroute de la vie, mais j’ai eu envie d’aller plus vite, plus loin.
Je prenais de la vitesse, mais en ne te quittant pas des yeux, ralentissant chaque fois pour être encore avec toi.
Un jour, mon envie de sensation forte a été trop attirante.
J’ai roulé et encore roulé jusqu’au moment où j’ai réalisé que tu n’était plus derrière moi.
J’ai voulu refaire le chemin inverse, mais il y avait tellement de sortie et de détour, je ne t’ai pas retrouvé…”
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :