J’hais sa moi les offres d’emplois où il y a seulement un numéro de télécopieur pour joindre l’entreprise. Messemble que c’est pas tout le monde qui a un fax à proximité!

Publicités

Ma maman à moi

Lundi c’était congé. Donc lundi je suis allée voir ma mère chez elle. Belle journée, petite marche au Marché Jean-Talon, petit souper agréable. Mais il y a un truc qui m’accroche. Étant écrasée dans sa chambre, je regardais un peu partout, tous les nouveaux ‘bidules’ qu’elle a rajouté au décor. Et elle, de me dire, ‘Si je mourrais, que voudrais-tu avoir?’

Sur le coup je me suis prêter à son petit jeu, je lui ai répondu : Tes livres et tes bijoux. Les bijoux, pas parce qu’ils ont de la valeur, mais parce qu’il me rappelle tous une journée, un moment heureux en ta compagnie’.

Elle m’a donc remis sur le champ ces alliances, me disant que de toute façon, elle n’en voulait plus et ne comprenais pas pourquoi j’y tenais tant.

C’est beaucoup plus tard, une fois dans mon auto, roulant vers ma ville nordique que je me suis mis à réfléchir et je n’arrête pas depuis. Ses paroles m’inquiètent. Ma mère nous as toujours dis qu’elle mourra à 50 ans. On fête ses 50 ans au mois d’octobre prochain. Ma mère c’est une extrémiste qui peut bien faire n’importe quoi sur un coup de tête.

J’ai peur. Peur que ma mère disparaisse du jour au lendemain. Peur que ma mère ne voit jamais ma première maison, peur de ne pas voir les larmes dans ses yeux à mon mariage, peur de ne jamais pouvoir tenir sa main très fortement lors de mon accouchement, peur qu’elle ne voit pas ses petits-enfants grandir, peur de tous ces beaux moments qui seraient marqués par une tristesse nostalgique si ma mère venait à partir.

Qu’est-ce qu’on fais avec quelque chose qu’on ne peut vivre avec, mais on ne peut vivre sans non plus ?!?

Je me demande si c’est la fatigue qui me fait fondre en larmes

ou

Si c’est les larmes qui m’épuisent…

 

Repose toi bien mon bébé, j’espère que tu es bien là où tu es, peut importe où tu es.

Zack

Pourquoi est-ce qu’il fait jamais soleil les journées où j’aurais envie de cacher ma déprime sous une paire de grosses lunettes très noires ?

Mes toutes nouvelles acquisitions littéraires

Les Accoucheuses tome 1 – Anne-Marie Sicotte

 

 

 

Les lettres du Mercredi – Jason F. Wright

 

 

 

Le cerveau de Kennedy – Henning Mankell

 

Les âmes vagabondes – Stephanie Meyer

 

Mille soleils splendides – Khaled Hosseini

Couverture de « Mille soleils splendides » par Khaled HOSSEINI. Cliquez pour fermer