Sans titre (2)

 J’attends l’autobus sur le coin d’une rue beaucoup trop passante. Le froid court sur ma peau, s’infiltre dans mes cheveux, glace mes doigts et mes orteils. Pourtant le mois avait si bien commencé avec sa douce brise allégeant la mauvaise humeur hivernale.

J’entends la musique qui provient des écouteurs de mon voisin d’attente. Un air que je connais, joyeux et entrainant. J’ai envie de fredonner cet air connu mais son regard me gêne.

Son regard, il le pose sur moi depuis plusieurs semaines. Un regard doux et pénétrant qui cherche mes yeux. Un regard triste aussi, terriblement triste.

Chaque fois, je ne peux m’empêcher de détourner le regard. Je le sens sonder mon âme pour tenter de trouver en moi une force qui lui permettrait de déverser sa tristesse.

Et moi, je détourne le regard. Si seulement il savait…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :