Sans toi (fictif)

J’ignore pourquoi ça fait si mal de la regarder.  J’ignore pourquoi ça fait si mal de l’aimer. Une vie entière qui a défilé sur ces quelques mots qui voulaient tout dire : ‘Ce n’est pas toi, c’est moi, je ne sais pas, mes sentiments ne sont plus les mêmes’

La vie, l’avenir, m’a paru si froid tout à coup, si vide,… Me réveiller chaque matin en flattant le côté droit du lit maintenant vide, faire à déjeuner en cherchant une taille à enlacer sans jamais la trouver, sauter sous la douche avec les lèvres qui brûlent des baisers à jamais enfuient, revenir du travail en criant mon retour aux murs sourds de cette maison que nous avons bâtis ensemble…

Déménager… Déménager serait peut-être la solution. Cesser d’attendre le bruit de sa voiture qui arrive, cesser d’imaginer son odeur chaque fois que je respire son côté de lit, cesser de revoir nos ébats chaque fois que je vois un coin de pièce dans laquelle nous nous sommes promis l’amour…

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. xjanesatticx
    Oct 27, 2010 @ 22:53:37

    Aaaaah…La mémoire imprégnée dans la peau après le passage de l’amour 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :